Choisir le bon cuisinier ou le bon serveur en Bretagne

Recruter en 2017

Chaque année tous les professionnels de l’Hôtellerie-Restauration rencontrent les plus grandes difficultés pour recruter. Que ce soit dans le cadre des recrutements saisonniers mais aussi, et c’est plus surprenant, dans le cadre de recrutements à l’année en contrat à durée indéterminée. Ces difficultés peuvent être liées à des raisons propres aux établissements mais sont elles sont surtout la conséquence d’un contexte national de pénurie de candidats qualifiés.

Face au nombre grandissant des différents supports proposés (réseaux sociaux, cabinet de recrutement, journaux, applications internet … ) il est difficile de choisir sur lequel s’appuyer pour être efficace.

Devant cette situation les acteurs de l’économie dite collaborative font tout pour devenir incontournables dans le domaine du recrutement. Mais que proposent-ils réellement concernant les métiers de l’hôtellerie-restauration ?

Comment trouver un cuisinier en Bretagne

Pour la plupart de ces nouveaux acteurs le service apporté se résume à une mise en relation inspirée des applications de sites de rencontres, automatique et sans réelle sélection, entre des employeurs et des candidats. La conséquence pour les employeurs est de se retrouver avec un nombre de candidats parfois important, suivant la localisation géographique de l’offre, mais souvent sans rapport avec les critères recherchés par l’employeur.

Ces applications peuvent s’avérer très utiles dans des contextes d’urgence pour les recruteurs, lors de besoins d’extras pour pallier à des imprévus, car ils peuvent être mis en relation quasi instantanée avec des candidats disponibles rapidement.

Dans un contexte plus « classique », c’est à dire lorsque l’employeur peut anticiper le recrutement dont il a besoin, ces nouvelles applications apportent un service beaucoup moins innovant et surtout au résultat très aléatoire.

Elles ne constituent, essentiellement, qu’un support de diffusion d’offres d’emploi sans apporter de réelle valeur ajoutée pour le recruteur.

En effet pour attirer ses clients (les recruteurs) le gestionnaire de l’application doit pouvoir mettre en avant un fichier de candidats important et se montrera donc moins regardante sur la qualité des CV des inscrits. De la même manière pour les candidats, il doit proposer beaucoup d’offres et donc élargir sa palette de « clients recruteurs ».

La conséquence est que le matching de critères, basé sur le modèle des sites de rencontre, se fait de manière trop vague, sans véritable sélection, au détriment des recruteurs comme des candidats.

cuisine-salle-commis

Par exemple lorsqu’un restaurant traditionnel de bon niveau recherche un chef de cuisine, il va recevoir des candidatures de personnes inscrites pour ce type de  poste et désirant travailler dans un restaurant traditionnel mais aussi de personnes à la recherche du même type de poste en restauration collective ou en cafétéria …

Le résultat sera identique pour un candidat au poste de chef de cuisine qui sera sollicité pour de nombreuses offres ne correspondant pas à sa recherche.

La concordance de critères de l’application se fait sur le type de poste (chef de cuisine, commis, serveur, …), la localisation du poste mais très rarement sur le type de restauration qui est pourtant un critère déterminant.

Un autre inconvénient est lié à la zone géographique d’utilisation de l’application.  Il est vraisemblable que de nombreux recruteurs se trouvent à proximité les uns des autres. Pour certains postes, pour lesquels il existe une pénurie de candidats, chaque offre se trouve en concurrence avec celles des autres recruteurs. Tous les candidats disponibles étant informés de l’ensemble des offres, celles un peu moins attractives ne reçoivent que très peu de réponses.

Le risque est grand que le nombre trop important d’employeurs inscrits sur une ou plusieurs applications, par rapport à un nombre de candidats qualifiés plus faible, implique un facteur de réussite quasi nul lors de l’utilisation de ces applications.

La question est de savoir si l’utilisation de ces applications peut remettre en cause le rôle d’un intervenant en recrutement comme GC Recrutement.

La réponse est clairement non !

Trouver un cuisinier ou un serveur pour la saison estivale

Le secret du recrutement réussi ne se trouve pas dans des algorithmes, il  est ailleurs. Il est fait de relations humaines et de connaissances très spécifiques dans un domaine professionnel. Bien comprendre les besoins d’un employeur, déceler chez un candidat ce qui fera son succès dans un futur emploi, ne se trouve dans aucune nouvelle application, aussi perfectionnée soit-elle.

 

 

 

Candidats(tes), Entreprises

Laisser un commentaire